La maladie, par le Dr Bach.

Explications de la maladie, par le Dr Bach

Le Dr Bach pensait que l’explication de la maladie était aussi simple que ce qui suit.  Le Dr Bach nous raconte alors cela : un petit enfant décide de peindre la représentation d’une maison pour l’anniversaire de sa maman. Dans son imagination de petite fille, la maison est déjà toute peinte, elle sait exactement à quoi elle ressemble, jusqu’au plus petit détail, il ne reste plus qu’à coucher l’idée sur le papier.

 

La suite de l’histoire du Dr Bach est que la petite fille sort de son armoire la boîte de peinture, les pinceaux et l’eau, et pleine d’enthousiame et de bonheur, elle commence à peindre. Son attention et son intérêt sont totalement dirigés vers que ce qu’elle est en train de faire, et rien ne peut l’en distraire, elle continue de peindre.

 

Le Dr Bach nous raconte alors ceci. La peinture est fin prête pour le jour de l’anniversaire de sa maman. La petite fille a fait de son mieux afin de retranscrire sur papier l’idée de la maison qu’elle avait en tête. C’est une oeuvre d’art, car la petite fille y a mit tout son coeur, tout son amour pour sa maman. Elle a peint chaque fenêtre, chaque porte avec l’intime conviction qu’elle se devait d’être là. Même si cela ressemble à une grange ou l’on pourrait y entasser le foin, c’est la maison la plus parfaite qu’il soit et qui n’ai jamais été peinte selon le Dr Bach. Le Dr Bach nous dit aussi que c’est un succès car la petite artiste y a mit tout son coeur et toute son âme, tout son être à réaliser cette peinture.

 

Pour le Dr Bach, ceci est l’idée même du succès et du bonheur, ainsi que du vrai service. Servir par amour, sans en être obligé, parce que nous l’avons nous même décidé. Nous naissons dans ce monde, en sachant quelle peinture nous devrions peindre, sachant déjà d’avance à quoi ressemblera cette peinture, et la seule chose qui’il nous manque est de trouver les instruments pour la réaliser. Pour le Dr Bach, nous vivons des moments de joie et d’intérêt, concentrant toute notre attention afin de rendre cette peinture parfaite, faisant de notre mieux afin de transmettre nos émotions et la réaliser dans notre vie physique, peut importe l’environnement que nous avons choisi.

 

Le Dr Bach nous apprends aussi ceci : si nous suivons nos idéaux du début jusqu’à la fin de notre vie, nos seules envies et désirs, nous ne pouvons pas échouer, notre vie ne peut qu’être bonheur, pleine de succès, et en bonne santé car nous ne subirions aucun conflit interne. La même histoire de cette petite fille illustrant comment, si nous suivons nos envies, tout paraîtra parfait, car sorti de nos émotions.

 

Le Dr Bach continue son histoire ainsi : La petite fille est toute occupée à peindre, joyeusement, lorsque quelqu’un arrive et lui demande “Pourquoi ne mets-tu pas une fenêtre ici, et une porte là, et évidemment, le chemin menant au jardin devrait aller dans ce sens là”. Le résultat est que la petite fille perds tout intérêt dans son travail, elle continue, bravement, mais elle est seulement à ce moment en train de poser les idées de quelqu’un d’autre sur le papier. Le Dr Bach nous apprends que la petite fille peut alors devenir irritée, malheureuse, et peut avoir peur de refuser ces suggestions. Peut être l’enfant se mettra à détester sa peinture, peut être même qu’elle la déchirera, les réactions pouvant varier énormément suivant les caractères des enfants.

 

Pour le Dr Bach, l’image finale sera alors une maison reconnaissable comme une “vraie” maison, mais elle est imparfaite, et elle comporte des erreurs, car elle est l’interprétation des pensées de quelqu’un d’autre, et non de la petite fille. Cette image ne sera pas utilisée comme cadeau d’anniversaire pour sa maman, et elle devra attendre toute une année afin de recevoir un autre cadeau.

 

Ceci est la maladie, la réaction d’interférence selon le Dr Bach. C’est un problème temporaire lorsqu’on ne se sent pas heureux, et cela arrive le plus souvent lorsque nous laissons les autres interférer dans nos vies, en implantant dans nos esprits le doute, la peur ou l’indifférence. Selon le Dr Bach, il faut faire nos choix nous même.

 

La seule solution afin d’être heureux est donc de peindre ce que nous avons décidé, selon les conseils du Dr Bach.

Publicités

Une réflexion sur “La maladie, par le Dr Bach.

  1. Pingback: Protocoles en art-thérapie | arttherapie31

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s